Revue littéraire et de débats d’idées (Des Sud/Actes Sud)


Blog > Autour de la revue

Dieu et les femmes



Rencontres internationales 29 et 30 novembre 2010 au Palais du Luxembourg organisées par Ecritures du Monde

Depuis dix ans Ecritures du Monde anime des chantiers d’écritures à travers le monde pour faire connaître à des auteurs, metteurs en scène, venus d’horizons divers, les réalités, la culture et le théâtre de pays étrangers.

Ecritures du Monde met en place des résidences d’auteurs dans différentes villes d’Europe, d’Afrique ou d’Asie et d’Amérique : Prague, Budapest, Vienne, Bruxelles, Helsinki, Londres, Milan, Jérusalem, Ramallah, Rabat, Alger, Beyrouth, Damas, Toronto, Montréal ou New-York.

Ecritures du Monde organise également en France et en Europe des évènements pour faire connaître les dramaturgies étrangères.

Après des manifestations consacrées au jeunes écritures d’Afrique, du Liban, d’Israël, de Palestine, l’association oeuvre à la mise en place de nouveaux programmes consacrés aux théâtres hongrois, tchèque et indien.

Ecritures du Monde initie aujourd’hui les premières rencontres internationales autour du thème ’"Dieu et les femmes". Pourquoi cette thématique et ce sujet ? Parce que le théâtre est l’espace où se posent à nu les interrogations essentielles :

Pourquoi la société française, dite désacralisée, est-elle hantée par le religieux ? Pourquoi cette société dite égalitaire maintient-elle, parfois, la femme dans la plus radicale des marginalités ?

Ecritures du Monde invite à ces rencontres des universitaires, des psychanalystes, des écrivains, des philosophes, des chercheurs, des comédiens et des metteurs en scène, pour aborder la thématique Dieu et les femmes sous différents angles.

Il ne s’agit pas d’établir un tableau comparatif entre les différentes religions et leur rapport à la femme. Mais d’éclairer comment l’humanité passe du culte de la déesse mère à celui de Dieu le père, notamment dans les monothéismes où la femme devient un " corps second". Pourquoi la femme est-elle mise à part dans les lieux de culte du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam ? Pourquoi le voile des femmes introduit par Paul, inventeur du christianisme, est-il devenu le symbole inquiétant de l’Islam ?

Mais la religion est-elle coupable ou seulement responsable de cet état de faits ?

Ces rencontres sont l’occasion de dresser un état des lieux, faire entendre ce que les femmes gagnent ou perdent comme libertés en Inde, en Afrique, au Maghreb, en Europe, au Moyen Orient et en Asie. Comment l’Europe, continent sécularisé mais chrétien, va-t-elle vivre avec les autres religions qu’elle accueille de plus en plus ?

Un autre volet sera consacré au rapport de la littérature à la religion. Pourquoi la question du religieux est-elle si absente de la littérature française et pourquoi est-elle si présente dans la littérature francophone ?

Enfin les rencontres s’achèveront par une réflexion sur le rapport qu’entretient le théâtre aujourd’hui avec la femme et la religion : pourquoi Dieu est-il aussi absent des scènes du théâtre français que le sont les femmes de la politique théâtrale ?

Mohamed Kacimi

délégué général d’écritures du monde

….........................Programme des rencontres internationales..........................

« Dieu et les Femmes ».

Lundi 29 novembre

9H15 : Allocution d’ouverture par Françoise Allaire, Présidente d’Ecritures du Monde.

9H30 : Présentation des rencontres par Mohamed Kacimi, délégué général d’Ecritures du Monde.

Première séance

9H45-13H

Dieu a-t-il créé la femme ?

animée par Séverine Auffret, philosophe

Intervenants :

- Claudine Cohen, maître de Conférence à l’EHESS, Le Dieu de la préhistoire est-il une femme ?.

- Alain Didier-Weill, psychanalyste, Pourquoi Platon exécrait-il l’enthousiasme que Dionysos transmit originairement aux femmes ?

- Seloua Luste Boulbina, philosophe, Le philosophe et la fée du logis.

- Rosine Lambin, universitaire, Paul et le voile des femmes.

- Séverine Auffret, philosophe, Dieu est-il misogyne ?

Débat

15H-18H

Deuxième séance

Qu’est-ce que les femmes ont fait au bon Dieu ?

animée par Sophie Bessis, historienne.

Intervenants :

- Stéphanie Tawa Lama-Rewal, chercheuse au CNRS, En Inde : des dieux, des déesses et des femmes.

- Azadeh Kian, professeur de sociologie à l’université Diderot-Paris VII, Islam, genre et modernité en Iran.

- Tanella Boni, écrivaine et philosophe, Insécurité féminine et sentiment religieux en Afrique.

- Sonia Dayan-Herzbrun, professeure émérite de sociologie politique à l’université Diderot-Paris VII :

De quelques idées reçues concernant les femmes du Proche et du Moyen-Orient.

- Olivia Cattan, journaliste et conférencière, La femme, la République et le Bon Dieu.

- 

….........Programme des rencontres internationales..........................

Mardi 30 novembre

9H30-13H

Troisième séance

Dieu est-il un personnage de Roman ?

animée par Fawzia Zouari, romancière

intervenants :

- Aurélia Hetzel, chercheure à l’EPHE, La reine de Saba entre sacré et profane.

- Abdelwahab Meddeb, écrivain, comparatiste. Université Paris Ouest Nanterre, La femme de Dieu.

- Elvire Maurouard, poétesse et romancière, Amours dans l’Ancien Testament

- Jean-Michel Hirt, psychanalyste et professeur de psychopathologie, Dr. Hyde et Mister God.

- Fawzia Zouari, romancière, Langue de Dieu ou langue du roman.

- Salwa al Nueimi, romancière, Le sexe comme une grâce divine

Quatrième séance

15H-17H

Comment mettre Dieu en scène ?

(Théâtre, religion, femmes)

Table ronde animée par Mohamed Kacimi, écrivain.

Intervenants :

Nancy Huston, écrivaine, Dalia Taha, écrivaine. Jean-Claude Grumberg, écrivain. Isabelle Starkier, metteure en scène. Héla Fattoumi, chorégraphe (sous réserve). Rayhana, comédienne et metteure en scène. Hervé Loichemol, metteur en scène, directeur de la Comédie de Genève.

Débat

Michèle Laurence et Cécile Parès, comédiennes, liront durant ces recontres un florilège de textes sur les femmes, réunis par Nancy Huston.

Synthèse des travaux

Salle Monnerville, Palais du Luxembourg, 26 rue de Vaugirard 75006 Paris

réservation obligatoire : dieuetlesfemmes@gmail.com

renseignements : 0689899119

attachée de presse : Samia Messaoudi : 0609470816

Ecritures du Monde, 4 avenue de la Sibelle 75014 Paris. www.ecrituresdumonde.org


[ Haut ] [ Format PDF ]



Les événements

Consultez les articles de La pensée de midi sur le site CAIRN.

EN 2010, LA REVUE A RECU SUR LE SITE CAIRN 216 126 VISITES !!!!

***

A LIRE SUR LE BLOG DE LA REVUE

Tunisie : le corps du peuple, par Renaud Ego Venue du centre de la Tunisie, une « caravane de la libération » a occupé près d’une semaine, la place de la Primature, à Tunis. Retour sur un mouvement qui symbolisa, physiquement, l’unité de la révolution tunisienne et incarna le corps de tout un peuple.

MMSH, Aix-en-Provence 17 décembre 2010

Figures du Palestinien à l’écran Rencontre du Pôle Images/ANR Imasud de la MMSH en partenariat avec La pensée de midi autour du conflit israélo-palestinien : questions de visibilité et de regards. Avec Jérôme Bourdon, Stéphanie Latte, Cédric Parizot et Maryline Crivello. En lien avec le numéro 9 de la revue, "Regarder la guerre".

De 9h à 13h, salle PAF, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. 5, rue du château de l’horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence, France Tél : (+33) (0) 4 42 52 40 00 http://www.mmsh.univ-aix.fr

PARUTION MARS 2010

"De l’humain. Nature et artifices", numéro 30 de La pensée de midi, un dossier dirigé par Raphaël Liogier.

Il est souvent bien difficile de deviner l’âge de certaines vedettes au visage remodelé au Botox, qu’en sera-t-il demain lorsque ces transformations ne seront plus seulement esthétiques, mais s’appliqueront au corps entier, à sa sélection et son amélioration, lorsqu’une prothèse de bras branchée sur le système nerveux sera plus agile que le membre de chair et d’os ? Faudra-t-il préférer l’artificiel au naturel ? Quel serait le devenir d’une telle entité livrée à l’industrie médicale, aux biotechnologies, aux nanotechnologies, et qui vivrait, en outre, non seulement sur le plancher des vaches, mais dans des espaces virtuels informatisés ? Un homme techniquement rectifié jusqu’à l’immortalité, tel que l’attendent les transhumanistes, qui ne sont pas de vulgaires illuminés mais de très sérieux chercheurs. Un tel homme serait-il encore humain ? Au-delà des peurs absurdes et du refus de la science, comment penser la mesure dans un monde qui semble irrésistiblement emporté par la démesure ? Cet animal machine dénué de toute fragilité, produit sophistiqué promis par la science, saura-t-il encore éprouver des sentiments comme l’amour, saura-t-il apprécier la convivialité, le plaisir d’être ensemble ?

Ce numéro a été coordonné par Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, et directeur de l’Observatoire du religieux (Cherpa) à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Avec des textes de Raphaël Liogier, de Jean-Gabriel Ganascia, de Bernard Andrieu, de Jean-Didier Vincent, de Pierre Le Coz, de Raphaël Draï, de Tenzin Robert Thurman, de Jean-Michel Besnier, de Maurice Bloch, de Michel Terestchenko, de Jean-François Mattéi.




Répondre à cet article



FORUM DE L'ARTICLE :