Revue littéraire et de débats d’idées (Des Sud/Actes Sud)


Blog > Autour de la revue

Sous le signe d’Ibn Rochd



Les rencontres Sous le signe d’Ibn Rochd 2e édition du 10 au 14 mai 2010 à Rabat (Maroc)

Quand le débat d’idées et les arts célèbrent la pensée… Après une première édition novatrice ayant bénéficié d’un joli succès public, les rencontres Sous le signe d’Ibn Rochd reviennent jongler avec les débats, les arts, les cartes blanches et l’initiation à la philosophie, du 10 au 14 mai prochains à Rabat. Sous la bannière « Peut-on être juste dans des systèmes injustes ? », thématique choisie cette année, les rencontres soulignent l’un de ses principes fondateurs, invitent à débattre des idées dans une ambiance démocratique, redonnant son sens premier et ses lettres de noblesse à l’Agora. Outre les débats qui permettront au public d’échanger points de vue et axes de réflexion autour de la thématique définie, les rencontres proposent des cartes blanches (Fragments choisis par des auteurs invités), des représentations musicales ou théâtrales (Récré’Arts), ainsi qu’un concours de dissertation ouvert aux élèves de terminale. Enfin, pour impulser davantage la liberté de penser dans l’espace public, les rencontres initient un nouveau rendez-vous cette année : les ateliers de philosophie. Destinés aux étudiants, ils initieront les participants à penser par eux-mêmes « le beau », « la justice », « Dieu » ou encore « la cité ».

PROGRAMME DU LUNDI 10 MAI

PENSER EN ATELIER 10h-13h « Penser la cité », atelier animé par Michel Péraldi Salle annexe de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, (Ouvert aux étudiants et aux acteurs sociaux, sur inscription)

FRAGMENTS 17h00 Carte blanche à Mohamed Tozy Textes mis en espace par Imane Zerouali et lus sur scène par les comédiens de Arts Academy Auditorium, Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

RÉCRÉ’ARTS 20h00 Concert GettabanG, musique métisse Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

PROGRAMME DU MARDI 11 MAI

PENSER EN ATELIER 10h-13h « Penser la justice », atelier animé par Mohamed Nachi Salle annexe de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, (Ouvert aux étudiants et aux acteurs sociaux, sur inscription)

RÉCRÉ’ARTS 19h Spectacle Théâtre, danse et arts media CONFIDENCES Première partie : Had Chouf Danse et vidéo interactive Seconde partie : Hadda Théâtre et musique Metteur en scène : Jaouad Essounani Salle Bahnini

PROGRAMME DU MERCREDI 12 MAI

PENSER EN ATELIER 10h-13h « Penser le beau », atelier animé par Michel Guérin Salle annexe de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, (Ouvert aux étudiants et aux acteurs sociaux, sur inscription)

FRAGMENTS 17h00 Carte blanche à Ruth Grosrichard Textes mis en espace par Imane Zerouali et lus sur scène par les comédiens de Arts Academy Auditorium, Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

AGORA 19h00 Sorties d’autoritarisme et quête de justice (Table ronde en arabe) Les invités : Khaled Al Khamissi, Jad Isaac, Abdelhay Moudden et Mohamed Nachi Modérateur : Driss Ksikes Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

RÉCRÉ’ARTS 21h00 Théâtre Lhor b’l Ghemza Salle Bahnini

PROGRAMME DU JEUDI 13 MAI

PENSER EN ATELIER 10h-13h « Penser Dieu », atelier animé par Abdennour Bidar Salle annexe de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, (Ouvert aux étudiants et aux acteurs sociaux, sur inscription)

FRAGMENTS 17h00 Carte blanche à Michel Guérin Textes mis en espace par Imane Zerouali et lus sur scène par les comédiens de Arts Academy Auditorium, Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

AGORA 19h00 Faut-il attendre la démocratie pour être citoyen ? (Table ronde en français) Les invités : Raja Ben Slama, Mohamed Doukkali Jérôme Gleizes et Karim Tazi Modérateur : Driss Khrouz Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

PROGRAMME DU VENDREDI 14 MAI

AGORA 19h00 Doit-on avoir peur des minorités ? (Table ronde en français) Les invités : Ahmed Assid, Stefania Pandolfo, Abdennour Bidar et Johannes Van Der Klauauw Modérateur : Mohamed Sghir Janjar Salle annexe de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc,

21h00 Cérémonie de clôture Remise des prix aux lauréats du concours de dissertation Salle annexe de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc,

Renseignements : souslesignedibnrochd@gmail.com


[ Haut ] [ Format PDF ]



Les événements

Consultez les articles de La pensée de midi sur le site CAIRN.

EN 2010, LA REVUE A RECU SUR LE SITE CAIRN 216 126 VISITES !!!!

***

A LIRE SUR LE BLOG DE LA REVUE

Tunisie : le corps du peuple, par Renaud Ego Venue du centre de la Tunisie, une « caravane de la libération » a occupé près d’une semaine, la place de la Primature, à Tunis. Retour sur un mouvement qui symbolisa, physiquement, l’unité de la révolution tunisienne et incarna le corps de tout un peuple.

MMSH, Aix-en-Provence 17 décembre 2010

Figures du Palestinien à l’écran Rencontre du Pôle Images/ANR Imasud de la MMSH en partenariat avec La pensée de midi autour du conflit israélo-palestinien : questions de visibilité et de regards. Avec Jérôme Bourdon, Stéphanie Latte, Cédric Parizot et Maryline Crivello. En lien avec le numéro 9 de la revue, "Regarder la guerre".

De 9h à 13h, salle PAF, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. 5, rue du château de l’horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence, France Tél : (+33) (0) 4 42 52 40 00 http://www.mmsh.univ-aix.fr

PARUTION MARS 2010

"De l’humain. Nature et artifices", numéro 30 de La pensée de midi, un dossier dirigé par Raphaël Liogier.

Il est souvent bien difficile de deviner l’âge de certaines vedettes au visage remodelé au Botox, qu’en sera-t-il demain lorsque ces transformations ne seront plus seulement esthétiques, mais s’appliqueront au corps entier, à sa sélection et son amélioration, lorsqu’une prothèse de bras branchée sur le système nerveux sera plus agile que le membre de chair et d’os ? Faudra-t-il préférer l’artificiel au naturel ? Quel serait le devenir d’une telle entité livrée à l’industrie médicale, aux biotechnologies, aux nanotechnologies, et qui vivrait, en outre, non seulement sur le plancher des vaches, mais dans des espaces virtuels informatisés ? Un homme techniquement rectifié jusqu’à l’immortalité, tel que l’attendent les transhumanistes, qui ne sont pas de vulgaires illuminés mais de très sérieux chercheurs. Un tel homme serait-il encore humain ? Au-delà des peurs absurdes et du refus de la science, comment penser la mesure dans un monde qui semble irrésistiblement emporté par la démesure ? Cet animal machine dénué de toute fragilité, produit sophistiqué promis par la science, saura-t-il encore éprouver des sentiments comme l’amour, saura-t-il apprécier la convivialité, le plaisir d’être ensemble ?

Ce numéro a été coordonné par Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, et directeur de l’Observatoire du religieux (Cherpa) à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Avec des textes de Raphaël Liogier, de Jean-Gabriel Ganascia, de Bernard Andrieu, de Jean-Didier Vincent, de Pierre Le Coz, de Raphaël Draï, de Tenzin Robert Thurman, de Jean-Michel Besnier, de Maurice Bloch, de Michel Terestchenko, de Jean-François Mattéi.




Répondre à cet article



FORUM DE L'ARTICLE :